Myriam Hornard – « Et si … »

Myriam Hornard - Et si ...

Dans un précédent article, je vous avais présenté le projet mené dans le cadre de mon master en design d’exposition (MASDEX) à Mons. J’avais alors participé à la conception et au montage de l’exposition De choses et d’autres, présentant les oeuvres numériques de l’artiste québécois Samuel St-Aubin. Je reviens aujourd’hui vous présenter le second projet du MASDEX : réaliser une exposition de l’artiste belge Myriam Hornard. Les oeuvres qui ont été exposées ont été sélectionnées suite à la visite de l’atelier de l’artiste, ce qui m’a permis de rentrer directement en contact avec l’univers de Myriam Hornard. Univers assez atypique et troublant, mais fascinant à la fois, comme vous allez le constater …

C’est avec une grande curiosité que j’ai pénétré dans l’atelier de Myriam Hornard, situé à Virton. Là, dans les pièces du rez-de-chaussée, s’étale devant mes yeux une vingtaine d’années de production. La diversité des disciplines et des matériaux employés est surprenante ! Broderies, tarlatanes imprimées et photographies encadrées de résine se côtoient sur les murs. Des bulles de verre en polyester, renfermant de petites photographies, sont disposées ça et là sur la table. De petits chaussons chevelus sont dispersés dans l’atelier, attendant de reformer une paire. Regards et mots de papiers sont épinglés sur les murs. Un chat en savon ne demande qu’à être caressé pour déposer sa légère mousse sur nos mains. Sur les étagères, un attirail de moulages en cire s’offrent à nos yeux stupéfaits : on retrouve les chats mais aussi des agneaux, une poupée. Plus haut, des bustes semblent nous toiser. Pour compléter cet ensemble hétéroclite aux teintes pâles et rosées, chaussures, tubes de cosmétiques et divers récipients occupent les autres planches des étagères.

Myriam Hornard - Et si ... - 10

Myriam Hornard - Et si ... - 21

Myriam Hornard - Et si ... - 16

Myriam Hornard - Et si ... - 12

Myriam Hornard attire notre regard sur des objets du quotidien, sur toutes ces petites choses qui nous entourent et qui emplissent notre vie. On sent à travers ses oeuvres qu’elle porte une attention particulière aux objets décoratifs, ceux qui parent le monde et le corps, qui l’ornent et l’embellissent. D’autres oeuvres sont empruntées au domaine religieux : cierges, bustes de Christ, bénitiers et autres objets cultuels confèrent une atmosphère particulière au lieu.

Myriam Hornard - Et si ... - 13

Myriam Hornard - Et si ... - 18   Myriam Hornard - Et si ... - 22

Myriam Hornard - Et si ... - 19

Myriam Hornard - Et si ... - 20

Les derniers travaux de Myriam Hornard sont ses moulages en cire, en graisse et en savon. Cette partie de son oeuvre explore les notions de temps et de transformation. En effet, la cire, récupérée de cierges d’église, la graisse de boeuf et le savon ont la capacité de se métamorphoser au contact de la chaleur. Ainsi, il suffit de mettre les moulages en présence d’un processus électrique, d’une mèche ou d’une ampoule pour voir la matière se transformer et fondre progressivement jusqu’à obtenir des restes, des traces du moulage. Ce travail s’inscrit ainsi dans un processus de construction et de déconstruction de l’œuvre : réalisation du moulage puis fonte de celui-ci. Les récentes expositions de Myriam Hornard sont donc en partie performatives puisque les oeuvres évoluent formellement au fil de l’exposition, offrant une étape différente du processus à chaque visiteur.

Myriam Hornard - Et si ... - 17

Myriam Hornard - Et si ... - 14

Myriam Hornard - Et si ... - 15

Myriam Hornard - Et si ... - 11

Tout l’enjeu du projet était de comprendre le travail de Myriam Hornard lors de la visite de son atelier puis ensuite de former un corpus d’oeuvres et de proposer un projet d’exposition pour montrer ces oeuvres selon un angle personnel et inédit. Le fait que l’artiste n’ait pas souhaité nous expliquer sa démarche artistique et le sens de son travail a constitué une difficulté : chacun a alors proposé sa propre interprétation des oeuvres. Voici le projet d’exposition qui a été sélectionné et réalisé et que vous pouvez voir dans la galerie de l’école Art au carré à Mons :

Myriam Hornard - Et si ... - 1

Cette exposition s’intitule « Et si … » et met en scène un lien particulier qui peut s’établir entre une mère et son enfant. Les oeuvres exposées suggèrent la mort de l’enfant et donc la fin du lien maternel. Les premières oeuvres de l’exposition représentent l’enfance et la maternité : l’oeuf est relié à une boîte à musique d’où sortent des rires d’enfant, le sein évoque l’allaitement, la photographie sur tarlatane représente à la fois les jambes d’une femme, mais sous forme d’un jouet, reliant ainsi les deux êtres que sont l’enfant et la mère. Mais juste à côté se trouve un révolver. On s’interroge alors sur la cause de sa présence. Cette arme s’est-elle immiscée dans la relation mère-enfant ? Un sentiment de malaise se met en place chez le visiteur, qui se poursuit tout au long de la visite. La notion de mort se fait de plus en plus présente… Une série de vases mortuaires sont alignés sur le carrelage de la salle, vides. Des roses sont épinglées sur le mur, destinées à se faner petit à petit, insérant une notion de temporalité à l’exposition. Au-dessus de cette rangée de roses rouges sont suspendus deux portraits sur porcelaine : la mère et son enfant ? Plusieurs objets cultuels semblent évoquer le deuil, l’absence : le Christ qui trône au milieu de la pièce, le calice destiné à accueillir le sang du Christ, le bénitier rempli de rouge à lèvre, … Lorsque l’on pénètre dans la seconde pièce de l’exposition, le doute n’est plus permis : on raconte bien ici l’histoire de la mort d’un enfant. Les bois en cire amoncelés au sol font penser à des ossements, tandis que la vidéo projetée au mur représente une poupée de cire reposant sur un drap blanc qui se teinte de rouge au fur et à mesure que la poupée fond…

Voici donc l’histoire suggérée par cette mise en scène des oeuvres de Myriam Hornard. L’atmosphère de l’exposition est donc très particulière, angoissante, mystérieuse, presque oppressante. On en ressort bouleversé…

Myriam Hornard - Et si ... - 10

Myriam Hornard - Et si ... - 7   Myriam Hornard - Et si ... - 9

Myriam Hornard - Et si ... - 4   Myriam Hornard - Et si ... - 3

Myriam Hornard - Et si ... - 2

Myriam Hornard - Et si ... - 5

Myriam Hornard - Et si ... - 6


Site de l’artiste : http://www.myriamhornard.be

Infos pratiquesExposition de Myriam Hornard « Et si… »

Galerie Arts au carré, Mons.

Ouvert jusqu’au dimanche 6 décembre, de 14h à 18h.

Accès libre.

Commissaire d’exposition : Amandine Ferron ; Communication visuelle : Camille Tota ; Avec la participation des autres étudiants du Masdex d’Arts au carré.

Laisser un commentaire