Agenda culturel – Septembre 2015

Agenda culturel - Septembre 2015

A vos agenda ! Je vous propose ici la liste des expositions et événements culturels qui me font de l’oeil pour ce mois de septembre. Je ne saurai évidemment pas tout visiter, mais j’ai pensé que ce panorama de la rentrée artistique pouvait vous intéresser.

Brussels Design September 2015 - Logo

L’événement phare de ce mois de septembre est évidemment le Design September. Les amoureux de design belge et international se régaleront lors de ce 10e anniversaire de la foire bruxelloise. Le programme est très chargé, avec plus de 100 évènements prévus et de nombreuses nouveautés : des expositions ; des conférences ; un parcours Arts&Crafts, qui permet de découvrir les métiers du design grâce à l’ouverture au public d’ateliers de maisons renommées ; un parcours Commerce Design Award, qui encourage la valorisation des commerces par des professionnels du design ; un parcours 10 years of Design September, qui regroupe les expositions phares de cette 10e édition ; un parcours Brussels is Design, qui nous emmène découvrir l’art du design dans différents lieux de la capitale ; un parcours Open Doors qui permet de rencontrer les designers dans l’univers de leur atelier. Brussels Design September se veut donc un lieu d’interactions entre ateliers, commerces, galeries et espaces culturels, mais aussi un lieu de rencontres entre passionnés, architectes et designers.

Pas facile de faire un choix ! Pour aider à vous y retrouver, il existe une brochure avec un plan thématique. J’ai sélectionné quelques événements qui me tentent et divers designers dont j’aimerais découvrir le travail. Malheureusement, tous les événements Open Doors se déroulent le week-end du 18 au 20 septembre, et je ne suis pas disponible ces jours-là alors que c’était cet aspect de Design September qui me plaisait le plus. Ce sera pour la prochaine édition… Voici donc ma sélection :

Charlotte Lancelot - Sinaï Collection
Charlotte Lancelot, Sinaï Coll., 2015. © Charlotte Lancelot.

 

Charlotte Lancelot : Cette designer bruxelloise conçoit des coussins, tapis et poufs aux couleurs pastels en utilisant des méthodes anciennes, notamment celle du point de croix, et des matériaux naturels. Le résultat est très contemporain, doux et chaleureux.

 

Mae Engelgeer - MOD Collection
Mae Engelgeer, MOD Coll. Couvertures, 2015 © Studio Mae Engelgeer.

 

Mae Engelgeer : On reste dans l’univers du textile avec l’exposition de Mae Engelgeer, à la Fabrika. Cette designer textile néerlandaise nous y présente sa collection MOD où les lignes graphiques et les dégradés subtiles font des tapis, plaids et tissus du quotidien un ensemble très sensible, minimaliste et moderne.

Auguste et Claire - Suspension Alice bleu 2015
Suspension Alice Bleu, 2015 © Auguste et Claire © photo : Benedicte_Blondel.

 

Auguste et Claire Ce jeune couple franco-belge est passionné par l’univers du design, et le transmet sur son blog notamment grâce à leurs ingénieux DIY. Ils nous proposent par exemple de transformer une commode Ikea en un meuble unique et tendance.

Ado Chale - Joséphine en bronze et aluminium
Ado Chale, Joséphine © Ado Chale © photo: Jean-François Jaussaud.

 

Ado Chale :            Cela fait 50 ans qu’Ado Chale est designer. Pour marquer le coup, il propose sa table Joséphine, disponible en série limitée de 50 exemplaires. Cette construction très puissante, composée de 4 parties, est l’aboutissement de ses 50 ans de carrière. Ado Chale a le don de magnifier les matières tout en préservant leur authenticité !

Xavier Lust : Une des figures incontournables de cette 10e édition de Design September est Xavier Lust. Il donnera une conférence à Flagey le 22 septembre mais expose également au Botanique. L’exposition « Xavier Lust – Design Stories » présente les oeuvres phares du grand designer bruxellois mais aussi, de manière inédite, ses dernières créations.

Xavier Lust - Design September

 

Bruxelles :

Des expositions majeurs s’ouvrent ce mois-ci à Bruxelles. Avec le Design September, la capitale me semble constituer une destination incontournable pour un week-end ce mois de septembre ! Si un  seul week-end est suffisant…

Une brève histoire de l'avenir - Affiche

« 2050. Une brève histoire de l’avenir », aux Musées Royaux des Beaux-Arts. 11.09.15 – 24.01.16.

L’exposition des Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique est un projet inédit fondé avec Le Louvre à Paris. Les deux institutions proposent chacune une exposition basée sur le livre de Jacques Attali « Une brève histoire de l’avenir ». Les deux expositions sont complémentaires : celle du Louvre propose une lecture du futur à partir d’oeuvres anciennes tandis que les oeuvres exposées à Bruxelles abordent une série de thématiques sociétales pour interroger notre avenir.

Sarkis et Paradjanov - Sarkis, IKONA
Sarkis, IKONA 21, 1994, aquarelle, collage, métal, bois, 25,5 x 30 cm © de l’artiste, Courtesy, Galerie Obadia, Paris/Bruxelles.

« Sarkis avec Paradjanov », à la Fondation Boghossian – Villa Empain. 24.09.15 – 24.01.16.

La Fondation Boghossian réunit deux artistes majeurs de la scène artistique arménienne, le plasticien Sarkis et le cinéaste Sergueï Paradjanov (1924 – 1990). Sarkis s’est fait notamment remarqué à la Biennale de Venise où il expose dans les pavillons turcs et arméniens. En hommage au travail de Paradjanov, jamais reconnu de son vivant par l’Union soviétique, Sarkis construit un dialogue poétique et politique entre leurs oeuvres respectives.

Véronique Boissacq - Equations, Affiche

« Véronique Boissacq. Equations », au Musée d’Ixelles. Jusqu’au 20.09.15.

Il reste 10 jours pour voir les portraits de la photographe et plasticienne belge Véronique Boissacq. Ses portraits d’enfants dénoncent notre société à la dérive, où le paraître prime sur l’être, où les crises identitaires sont nombreuses, surtout chez les jeunes personnes, où les industries commerciales nous manipulent. Les tirages grands formats nous incitent à scruter chaque détail et à pénétrer la personnalité des modèles avec un objectif : l’immersion introspective.

Pascale Martine Tahou - Boomerang
Pascale Marthine Tahou, Boomerang © Pascale Marthine Tahou © photo : Philippe de Gobert.

« Pascale Marthine Tahou. Boomerang », au Bozar. Jusqu’au 20.09.15.

Au même moment se terminera l’exposition du belgo-camerounais Pascale Marthine Tahou. L’artiste interroge les ressemblances et dissemblances des cultures dans lesquelles il a évolué. Ses oeuvres, souvent monumentales, sont constituées de textiles colorés, de morceaux de verre, d’objets récupérés, de matériaux organiques, … Ces créations, toujours un peu mystérieuses, proposent une réflexion sur la notion d’identité nationale au sein de l’époque contemporaine.

Mekhitar Garabedian - Un bel été quand même
Mekhitar Garabedian, Untitled, 2009 © Courtesy the artist and Albert Baronian Gallery, Brussels.

« Mekhitar Garabedian. Un bel été quand même », au Bozar. Jusqu’au 29.09.15.

Cette même question identitaire est le coeur du travail de Mekhitar Garabedian, dont l’exposition se clôturera à la fin du mois. L’artiste a vécu au Liban et en Syrie et est maintenant installé à Gand. Son oeuvre, imprégnée de son histoire, est fortement d’actualité puisqu’elle entre en résonance avec toutes les histoires des migrants qui quittent leur pays en masse et qui devront faire face à une véritable crise identitaire. Ses installations sonores, vidéos et photographies matérialisent la phrase de Rimbaud : « Je est un autre. »

Mons 2015 - Logo

Avec mon installation à Mons, je vais enfin pouvoir découvrir ce que la capitale européenne de la culture a à nous offrir ! J’ai hâte de participer aux événements et à l’émulation quotidienne de la ville.

La Chine ardente - China Scene n°1, de Chen Wenling
La Chine Ardente – China Scene n°1, Chen Wenling © Andy Craps

« La Chine ardente » à Mons. Jusqu’au 04.10.15.

Cette exposition me semble être un incontournable de la programmation. Les oeuvres choisies sont uniquement sculpturales, ce qui permet de découvrir cet aspect de la production chinoise contemporaine, qui m’est totalement inconnu. Les sculptures monumentales ont l’air assez impressionnantes et d’une grande diversité. C’est avec une grande curiosité et peu d’a-priori que j’irai voir cette exposition.

« Innovation & Ready Made » à Mons. 25.09.15 – 04.12.15.

Si je ne fais pas une overdose de design suite à la foire de Bruxelles, j’irai voir cette exposition proposée par la Maison du Design. Le but est de réfléchir sur les nouveaux moyens de production et sur leur répercussion sur l’environnement. Ce projet souhaite donc nous conscientiser aux questions de développement durable et d’innovation responsable, ce qui, je trouve, est une excellente initiative. Reste à voir comme cela est présenté…

Antoine Watteau, La chute d'eau, avant 1715
Antoine Watteau, La Chute d’eau, avant 1715, Huile sur toile Musée du Louvre, département des Peintures, dépôt au Musée des Beaux-Arts de Valenciennes © D.R.

« Rêveries italiennes. Antoine Watteau » au Musée des Beaux-Arts de Valenciennes. 25.09.15 – 17.01.16.

J’avais été conquise par l’univers de Watteau lors de l’exposition « Antoine Watteau. La leçon de musique » au Bozar en 2013. Ses dessins m’avaient particulièrement fascinés. Je ne raterai donc pas une occasion de revoir les oeuvres de ce grand artiste du début du XVIIIe siècle français. Cette exposition prend place suite à la découverte d’une des peintures de l’artiste, un paysage aux inspirations italiennes. C’est cette influence de l’Italie que constitue le fil rouge de « Rêveries italiennes ».

Décrocher la lune
Mise en scène de Luc Petit, Décrocher la lune, La Louvière, Mons 2015 © photo : Olivier Gilbert

« Décrocher la lune ». Le 16 septembre. A La Louvière.

Je ne saurai certainement pas m’y rendre, mais si vous souhaitez voir un spectacle haut en couleurs et vous en mettre plein les yeux, c’est certainement le rendez-vous du week-end ! D’autant plus que l’événement a une portée mondiale puisque dans son aventure, le géant de La Louvière, Sancho Gille, sera accompagné de sept autres géants créés par les villes jumelées de La Louvière : a Foligno, Atri, Roseto, et Aragona, en Italie ; à Kalisz en Pologne ; Saint-Maur des Fossés et Eguisheim en France.

Nord de la France :

Francis Bacon, Portrait de Michel Leiris, 1976.« Leiris & Co. Picasso, Masson, Mirò, Giacometti, Lam, Bacon … » au Centre Pomidou-Metz. Jusqu’au 14.09.15.

Michel Leiris fait partie des grandes personnalités intellectuelles du XXe siècle. A la fois poète, écrivain autobiographe et ethnographe, il a lié de nombreuses amitiés avec les grands artistes de son temps. Homme public et militant, il s’est engagé dans les débats anticoloniaux, antiracistes et avait développé un discours très moderne sur la question de la mondialisation. Cette exposition réunit, entre autres, des chefs-d’oeuvres de ses proches amis, comme Picasso, Giacometti, Masson, Bacon, …

+ « Warhol Underground ». Jusqu’au 23.11.15 : On connait bien l’oeuvre picturale d’Andy Warhol. Ce que l’on sait moins, c’est que le maître du Pop Art ne voulait pas être peintre, mais danseur de claquettes. C’est donc les influences de la scène musicale et de l’avant-garde chorégraphique new-yorkaises sur l’oeuvre peinte de Warhol que l’exposition propose de mettre en lumière.

+ « Phares ». Jusqu’au 15.02.16 : Cette exposition réunit 18 oeuvres des XIXe et XXe siècles, souvent peu montrées au public à cause de leur format, et ici présentées dans le vaste espace de la Grande Nef du Centre Pompidou-Metz. On y découvre notamment des oeuvres de Fernand Léger, Pablo Picasso ou Joan Mirò.

+ « Tania Mouraud. Une rétrospective ». Jusqu’au 05.10.15. Dans le Centre Pompidou-Metz (et dans 9 autres lieux de la ville) : C’est la première exposition rétrospective d’importance de l’artiste française, qui s’est tour à tour essayé à de multiples médiums artistiques, toujours en abordant la question des relations sociales à travers l’art.

Expo septembre 2015 - Centre Pompidou-Metz

 

Joie de vivre - Affiche« Joie de vivre » au Palais des Beaux-Arts de Lille. 16.09.15 – 17.01.2016.

La thématique de cette expo me tente mais en même temps me laisse perplexe. Une exposition qui devrait nous mettre de bonne humeur, qui a comme volonté de nous montrer comment exprimer la joie par l’art, comment la spontanéité de l’art peut nous faire sourire, quels sont les thèmes anciens et contemporains qui nous mettent en joie. Ok, beau projet. Mais comment présenter ce thème sans tomber dans le bon-enfant et dans un discours un peu léger. Mais en même temps, parfois il est bon d’oublier tous les malheurs du monde et de se concentrer pendant un instant sur les choses simples et positives !

Province du Luxembourg

Cuest'Art 2015 - Affiche« Cuest’Art » à Virton. 12 et 13.09.15.

C’est la 5e édition de ce parcours d’artistes à travers la ville de Virton, en Gaume. Plus de 50 artistes seront représentés sur 20 lieux, parfois non accessibles au public habituellement : caves de l’hôtel de ville, restaurants, les anciennes chambres des soeurs du pensionnat, … Un parcours qui s’annonce riche en découvertes, aussi bien patrimoniales que plastiques.

 

 

Art(at)Work - Affiche« Art(at)work » au Palais abbatial de Saint-Hubert. Jusqu’au 11.10.15.

L’exposition présente les oeuvres de 9 artistes, belges et français, qui proposent une réflexion sur le monde du travail, sur notre rapport à celui-ci, au travers des outils, des matériaux et des gestes.

Caroline Fainke - L'Envers du décor (CACLB)
Caroline Fainke, pour L’Envers du décor © Photo : D. Dormal

Enfin, je vous rappelle que l’exposition « L’Envers du décor » que je vous avais présentée dans un article est en place jusqu’au 27 septembre au Centre d’art contemporain du Luxembourg belge à Montauban-Buzenol.

Et vous, quels sont vos projets culturels pour septembre ? Quelles expositions vous tentent parmi ma sélection.

Laisser un commentaire